UN BANC GABION

A l’occasion de la journée porte ouverte du samedi 21 mai 2016, quelques élèves
de sixième EDD et d’autres classes du collège ont installé à proximité de la mare
un banc gabion.


L’intérêt de l’installation de ce mobilier urbain, au sein de notre espace dédié à la
biodiversité, est de permettre aux visiteurs de s’assoir et de contempler cet
endroit particulier, de prendre un instant pour apprécier la biodiversité discrète
ayant trouvé une place dans ce refuge. L’intégration dans le paysage est naturelle
et ce banc est très résistant et écologique. C’est un refuge naturel, pour les
plantes et les animaux, qui s’est ajouté aux aménagements déjà réalisés depuis le
début de l’année.

Ce programme s’inscrit dans le cadre du PAC collégiens 80, avec la participation du Conseil Général de la Somme, du Ministère de la Culture et de la Communication (D.R.A.C. de Picardie) et du Ministère de l’Education Nationale Rectorat de l’Académie d’Amiens).


Céline Douchez –professeur de SVT des 6èmes EDD

LA MARE DE LA PROVIDENCE

Les sixièmes EDD (environnement et développement durable) ont reçu Julien Taisne (chargé de mission en biodiversité du CPIE), jeudi 8 décembre, afin d’améliorer les aménagements de la mare réalisés par les sixièmes EDD de l’an dernier.


Ils ont suivi scrupuleusement des conseils prodigués par Julien. Ils ont débarrassé la mare de l’Elodée du Canada ( Elodea canadensis) qui devenait envahissante pour notre petit écosystème. Ils ont également désenvasé le centre de la mare, car lorsque le niveau de l’eau était bas, les deux pôles de la mare ne communiquaient plus. Les animaux étaient piégés dans une poche d’eau et ne pouvaient plus profiter entièrement de leur milieu aquatique.

Ils ont ensuite, débarrassé l’espace des multiples déchets qui altéraient l’aspect esthétique et écologique du lieu.

Céline Douchez-professeur de SVT en 6ème EDD

PELUCHODON : DONNEZ VOS PELUCHES POUR SAUVER LES GRANDS SINGES !

Les 6ème EDD organisent cette opération au sein de la Providence. Depuis 3 ans, les 6ème EDD œuvrent
pour la protection de la Biodiversité au sein de la Providence, mais ils savent que la protection de la
Biodiversité est un enjeu planétaire pour l’avenir de notre Terre.


Déposez vos vieilles peluches dans le carton de collecte devant la vie scolaire du collège. En contrepartie, les sociétés Coq en pâte et Milan Presse feront un don pour protéger les
grands singes en Ouganda.
Jusqu’au 30 novembre 2017, faites le tri dans vos vieilles peluches. Vous pouvez apporter
les peluches trop abîmées ou celles qui ne vous plaisent plus dans votre éco-collège de la
Providence.


Que deviennent les peluches collectées ?


Elles sont recueillies par les Ressourceries, qui leur donneront une nouvelle vie à chaque fois que c’est possible.
Les peluches trop abîmées sont recyclées et les autres sont revendues dans le cadre d’un projet de réinsertion
professionnelle.


Et après ?


Grâce aux dons de peluches, Wapiti magazine et Coq en pâte feront un don à la Fondation pour la Nature et pour
l’Homme, à destination du programme Rajako qui œuvre pour la sauvegarde des primates et de leur habitat
naturel.

« À l’écoute des primates, nous ne pouvons que partager une même conviction : nous avons une communauté d’origine et une communauté de destin avec l’ensemble du vivant et l’Homme ne peut détacher sa branche de l’arbre de la vie. Protéger nos plus proches cousins, et les forêts qui les abritent, est une étape incontournable des défis que l’humanité doit relever »
Nicolas Hulot

Céline Douchez-professeurs de SVT

Plantation d’arbre

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Arbre1.png.Dans le cadre des travaux du bus à haut niveau de service, la Mairie
d’Amiens a replanté des arbres à la périphérie de l’établissement pour
remplacer ceux éliminés, car gênants pour les aménagements de la
voirie.
Ainsi, nous avons pu émettre notre souhait d’obtenir des essences
attractives pour les oiseaux dans l’objectif de la création d’un refuge LPO
à la Providence.
Le 28 février 2019, les élèves de l’option EDD (environnement et
développement durable) ont donc participé aux plantations en
compagnie des agents de la Mairie d’Amiens.

Céline DOUCHEZ-professeur de SVT

Jardin et plantes mélifères

Abdoulaye et Killian, élèves de quatrième à la Providence, ont donné de
leur temps pour nettoyer et faire des plantations dans le potager
aromatique. Ces herbes aromatiques sont utilisées à la cantine afin de
rappeler qu’il est nécessaire de privilégier les circuits courts pour limiter
la pollution atmosphérique.
Ils ont également semé des graines de plantes mellifères que nous
verrons en fleur de juin à septembre. Ces plantations servent à nourrir
les abeilles et autres insectes pollinisateurs.

Céline DOUCHEZ-professeur de SVT